Un groupe populiste et raciste harcèle et menace des étrangers et ceux qui les aident.

Nous ne reviendrons pas sur le débat concernant la pseudo-spoliation du logement d’une « pauvre vieille dame » par des familles soutenues par le DAL33. Nous trouvons que le communiqué de ce dernier est assez clair concernant le déroulement de cette « affaire ».

Ce qui nous intéresse et nous interpelle beaucoup plus, est la façon dont l’extrême-droite s’est jetée sur cette histoire, à visage couvert, comme pour se venger des dissolutions dont quelques groupes de leur tendance ont été victimes ces derniers temps.

Tout commence avec un comité de soutien qui, comme toujours dans ces cas-là, se présente et n’existe que par une page Facebook, ici intitulée Soutien à Odette Lagrenaudie, 84 ans. On passera sur les commentaires des visiteurs, tous plus violents, racistes et haineux les uns que les autres, pour se concentrer sur ceux de l’administratrice. Cette dernière se plaint d’être taxée, elle et son comité, comme d’extrême-droite. Quelle est pourtant l’une des premières actions qu’elle propose ? Un apéro pinard-saucisson devant le domicile du responsable du DAL.

Quel mouvement a lancé ce genre d’action ? Oui, le Bloc Identitaire qui ne semble pas si étranger à tout cela si l’on en croit ce petit commentaire qui traîne sur un article d’Infos Bordeaux (toujours les mêmes…) :

On retrouve également le « ton B.I. » dans l’utilisation de « mamie Odette » qui ne peut que nous rappeler, dans une moindre mesure, « l’affaire » papy Galinier, un autre martyr « créé » par l’extrême-droite populiste.

Pour le reste, on pourra simplement s’amuser à noter le nombre de fois où apparaît le mot « patriote » dans les statuts, commentaires ou courriers rédigés par l’administratrice de la page FB, en ayant bien en tête l’utilisation faite de ce mot par les organisations du type Egalité et Réconciliation, Riposte Laïque qui balancent du « citoyen » et du « laïque » en guise de miroir aux alouettes pour tenter de dissimuler leurs bras tendus vers le ciel.

Mais il n’est pas nécessaire de s’embêter à chercher des accointances probables avec la fachosphère puisqu’une preuve évidente nous est donnée sur un plateau sur le site Réseau Identités :

extrait d'un communiqué du Réseau Identités Gironde.

extrait d’un communiqué du Réseau Identités Gironde.

Pour en revenir au comité de soutien lui-même, sa défense de n’être pas affilié à l’extrême-droite finit de tomber lorsqu’on lit l’un des statuts où, comme contacts sont indiquées deux adresses mail, dont celle-ci : [email protected]

Une rapide recherche nous fait atterrir, ô surprise !, sur une note d’Infos Bordeaux qui nous annonce l’invitation du fondateur de Riposte Laïque dans la région par… le Rassemblement des Patriotes Girondins. Cette jeune association, qui se présente bien sûr comme apolitique, est domiciliée, voir Journal Officiel, chez son président monsieur Félix Robert, dont la prose, aussi originale sa syntaxe soit-elle, révèle effectivement un apolitisme flagrant :

Un bau taimoignage trouvet sur le cite www.france-petition.com

Mais le plus drôle est de retrouver le nom de M. Robert (Félix, pas Fabrice. On va s’y perdre avec tous ces Robert chez les fachos…) dans un fait divers remontant à 2012 où l’on apprend qu’il risquait d’être expulsé de chez lui par sa propre fille !

Nous supposons qu’il aura donc réussi à conserver sa propriété privée chérie si l’on en croit la domiciliation de son association.

Quand à l’administratrice de la page FB, il s’agit de Christine Waneukem, secrétaire de l’association. Si on peut retrouver facilement sa trace sur internet, notamment dans la lutte contre la pédophilie, on peut également voir qu’elle a été secrétaire d’une autre association de Nouvelle-Calédonie qui avait pour objectifs la dénonciation de toutes les discriminations dont sont victimes les Français de toutes origines et plus particulièrement les compatriotes qui ne peuvent se prévaloir de la « citoyenneté de la Nouvelle-Calédonie. » Un joli combat colonialiste d’arrière-garde qui rejoint vite l’idée de « racisme anti-blanc » qui tente de renverser les rôles oppresseurs/oppressés, comme on peut le voir par exemple dans ce commentaire de Marine Amer (pseudo avec lequel on retrouve waneukem sur twitter) sur un article ouvertement raciste :

Ce ne sont que quelques exemples pour permettre de se faire une idée des personnages qui, en essayant de nous prendre par les sentiments, n’ont pour seul but que de s’attaquer aux étrangers, ici les familles bulgares et géorgiennes mises d’office sous la dénomination « roms », et au passage à ceux qui les aident.

C’est ainsi que, à l’instar de Christine et Félix qui ont divulgué sur leur page les adresses mail, téléphones et noms des membres du bureau du DAL de Bordeaux en invitant leurs visiteurs au harcèlement de ces derniers, nous communiquons les leurs, chacun étant libre d’en faire ce que bon lui semblera. Et sachant que nos deux illuminés ont réussi à rassembler nationalement de nombreux groupes ou sites nationalistes, identitaires, neo-poujadistes, etc., nous pensons qu’il est important que de leur côté, les familles, les sympathisants et militants du DAL bénéficient également d’un soutien et d’une solidarité sans faille !

Félix Robert devant SA maison.

Felix Robert
2 lieu-dit Roucaud
33750 Nerigean
tél : 05 57 24 50 12

Christine Waneukem et ses courgettes bien d'chez nous.

Christine Waneukem et ses courgettes bien d’chez nous.

Christine Waneukem
lieu-dit des gravières
33570 Les Artigues De Lussac
tél : 05 57 51 10 24
site internet : http://domainedegodfroy.unblog.fr/

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. La Horde – Pegida à Libourne

Les commentaires sont fermés.