Un candidat complotiste sur la liste UPR à Cenon ? Rien d’étonnant.

Après les fachos-friendly de Nouvelle Donne ou du M’PEP, notre belle communauté urbaine de tradition droitière a la chance de voir se présenter sur Cenon une des rares listes que l’UPR a réussi à présenter pour les départementales à venir.

Et sortir de la secte UPR, non ?

Et sortir de la secte UPR, non ?

Je suis allé jeter un oeil rapide sur le profil Facebook d’un des candidats de ce parti « non-partisan » qui se place « au-delà du clivage gauche-droite ». Le dénommé Jean-Louis Gilles est le digne adepte du gourou Asselineau dont il partage tous les billets et vidéos. Mais un bon adepte UPR est un adepte qui, outre la bonne parole du guide suprême et de quelques journaux mainstream, se doit de propager également la parole complotiste et réac.

C’est ainsi que notre Jean-Louis, obéissant et à fond dans la ligne politique zigzagante de son parti, enfile les partages d’Agence Info Libre, MetaTV, Les Moutons Enragés, les complotistes droitards de News360x, mais aussi l’ami des extra-terrestres Bob Toute La Vérité, l’antisémite Dieudonné ou le site d’extrême-droite Nations Presse.

Petit pot-pourri non-exhaustif :

jlg1

jlg2

jlg3

Le truc rigolo, c’est que François Asselineau s’était récemment réjoui de ce candidat girondin qui s’était vu retirer son investiture pour des propos pétainistes.

jlg

François va-t-il donc, du coup, retirer son investiture à Jean-Louis Gilles pour avoir diffusé du Dieudonné ou du Nations Presse ? Bien sûr que non. Car ce dont rêve Asselineau c’est que son parti devienne FN à la place du FN. L’UPR est définitivement de droite quasi-extrême, même s’il est fort possible que beaucoup de ses partisans l’ignore.

N’oublions pas d’où vient François Asselineau :

asselineau