La Manif Pour Tous : des appuis haut placés.

Parti pour simplement montrer les mensonges que colportent désormais aux portes des écoles les activistes et sympathisants de La Manif Pour Tous – qui n’en finissent pas de s’accrocher aux branches pour que personne ne s’aperçoive qu’ils ont tout lâché, notamment la rampe – mes pérégrinations sur la toile m’ont amené à découvrir des liens hauts placés que je ne soupçonnais pas. Ou comment partir d’une petite école primaire pour arriver dans les hautes sphères de l’Etat. Alors, comme on dit à la télé : enquête.

 

La Manip Pour Tous

Ce jeudi 5 septembre , devant l’école des Lauriers de Pau, était distribué un tract à l’accroche alarmante : « Parents ! Attention ! L’école va inciter votre enfant dès 6 ans à choisir sa future orientation sexuelle ».
Voir l’article de Sud-Ouest à ce sujet.

Comme avec le mariage pour tous où l’on avait pu entendre de leur part des énormités comme quoi c’était un premier pas avant d’autoriser les mariages avec des animaux, des enfants ou entre membres d’une même famille – dans ce dernier cas, Christine Boutin fait figure d’éclaireur – nos petits militants défenseurs de la famille « traditionnelle » veulent nous faire croire ce coup-ci qu’en voulant « déconstruire les stéréotypes », le ministère de l’Education pousserait les enfants à se poser des questions sur leur « orientation sexuelle » à venir. Ils ne peuvent pas s’empêcher de tout ramener au sexe ! Il s’agit simplement de casser des stéréotypes dans lesquels on éduque les enfants suivant s’ils sont filles (douceur, calme, faiblesse physique voire intellectuelle, etc.) ou garçons (agitation, violence, virilisme, etc.).
Quant à « arracher les enfants aux déterminismes familiaux » oui, ce serait plutôt une bonne chose dans le sens où il serait peut-être temps que les « biens nés » ne soient pas les seuls à pouvoir s’en sortir. Comme dirait l’autre, tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents avec un compte en banque blindé…

Ce tract donc, est signé d’un obscur Collectif des parents d’élèves du 64 mené par une certaine Sylvia Larrousse. Voilà tout ce que nous dit Sud-Ouest. Pourtant, une recherche rapide sur internet permet de « démasquer » ce fameux collectif en moins d’une minute, et il est dommage que ce travail qui ne demande même pas de s’écarter de son clavier n’ait pas été fait par Thomas Longué qui signe cet article (et qui sur sa page FB est pote avec Infos Bordeaux et « aime » Boulevard Voltaire…). Donner la parole aux deux « forces » en présence est une chose. Révéler qui « manipule » ce collectif en est une autre qui nous semble pourtant primordiale !

En effet, on tombe illico sur le fameux tract en PDF hébergé sur un site appartenant ou lié à La Manif Pour Tous et sur lequel on peut aussi se rendre via l’URL mariagehomo.org. La confirmation que l’on cherchait est donc arrivée très vite, appuyée de plus par le blog et le compte twitter de La Manif Pour Tous Gironde.

mpt33

Ceci fait, j’ai malgré tout, par habitude ou acquis de conscience, effectué deux-trois vérifications concernant le site hébergeant le tract et la propagande de La Manif Pour Tous. Je suis comme ça moi, je ne lâche rien !

 

Une propagande haut placée

Première étape, faire un petit whois pour le nom de domaine mariagehomo.org et voir apparaître le nom de Christian Scherer, haut fonctionnaire formé à l’Ecole des Mines de Paris et à Polytechnique, et dont on trouve facilement le CV et la biographie en ligne sur son propre site.

bla bla bla

Deuxième étape : s’intéresser de plus près à la première URL sur laquelle on était tombé, à savoir ensmp.net. Déjà, c’est bizarre hein, mais ça correspond exactement aux initiales de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris par laquelle est justement passé Scherer. Donc, là aussi un petit whois s’impose :

bla bla bla

La société Argia qui est ici identifiée comme propriétaire du nom de domaine a pris part, au côté de Christian Scherer, à la création d’Evariste, un site à destination des TPE mis en place alors qu’il venait de rejoindre l’administration centrale du Ministère de l’Industrie, auprès du Directeur de l’Action Régionale et des Petites et Moyennes Industrie. Là aussi, le nom de Christian Scherer apparaît, en tant qu’administrateur du site, ainsi que la société AdmiNet Inc. C’est également à cette période que Scherer a créé, avec le concours de l’Ecole des Mines de Paris, admi.net le premier grand centre de documentation administrative français sur Internet. (sources ISOC qui s’est d’ailleurs trompé en mettant la photo d’un homonyme :-))
Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les serveurs sur lesquels pointe le nom de domaine ensmp.net, véritable base de données et d’informations de La Manif Pour Tous, à savoir les DNS de l’ENSMP, école de la fonction publique de l’Etat sous tutelle du ministère de l’Industrie. Tout cela via M. Christian Scherer, ancien haut fonctionnaire de l’Etat français.

On se permettra donc, pour la forme, de faire un petit rappel quant au devoir de réserve dans la fonction publique française :

Le principe de neutralité du service public interdit au fonctionnaire de faire de sa fonction l’instrument d’une propagande quelconque. La portée de cette obligation est appréciée au cas par cas par l’autorité hiérarchique sous contrôle du juge administratif.

L’obligation de réserve est une construction jurisprudentielle complexe qui varie d’intensité en fonction de critères divers (place du fonctionnaire dans la hiérarchie, circonstances dans lesquelles il s’est exprimé, modalités et formes de cette expression).

C’est ainsi que le Conseil d’Etat a jugé de manière constante que l’obligation de réserve est particulièrement forte pour les titulaires de hautes fonctions administratives en tant qu’ils sont directement concernés par l’exécution de la politique gouvernementale.

A l’inverse, les fonctionnaires investis d’un mandat politique ou de responsabilités syndicales disposent d’une plus grande liberté d’expression.

La réserve n’a pas trait uniquement à l’expression des opinions. Elle impose au fonctionnaire d’éviter en toutes circonstances les comportements portant atteinte à la considération du service public par les usagers. [Portail de la Fonction publique]

Car en effet, M. Scherer n’est pas tombé de la dernière pluie et n’a commencé à héberger ce fameux site qu’à partir d’avril 2013, soit un mois après son départ en retraite, période à laquelle il a également commencé à exprimer ouvertement son opinion. Le monsieur, s’il est désormais tombé dans la paranoïa complotiste, n’est pas un pionnier du net français pour rien !

Reste à savoir si l’Ecole des Mines est au courant des données qui circulent par son biais. Mais surtout se pose la question suivante : sur combien de hauts magistrats encore en fonction peut s’appuyer la galaxie Manif Pour Tous pour diffuser ses idées ?

(bientôt la suite sur Antifa-Net)

________________

Mise à jour du 09/09/2013

Aujourd’hui à 22H15, le ménage avait été fait et le site mariagehomo.org n’était plus accessible. L e temps sûrement pour Scherer de changer les DNS.
Au cas ou… :
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:ensmp.net/mpt/
Bonne visite !