La Mairie de Bordeaux Pour Tous.

Les médias locaux et nationaux ont semblé tomber des nues en apprenant, lors de la révélation des soixante noms de la liste d’Alain Juppé, que s’y trouvait un des responsables locaux de La Manif Pour Tous, Edouard du Parc.

Capture effectuée sur le blog de lamanifpourtous33

Capture effectuée sur le blog de lamanifpourtous33

Et la gauche locale, ainsi que plusieurs associations, de demander des comptes et le retrait du monsieur de cette liste. Tout le monde était donc choqué de cette affinité affichée de la liste d’Alain Juppé, et de Juppé lui-même, avec les anti-mariage pour tous.

Mais pourquoi seulement maintenant ? Pourquoi justement s’offusquer de cette présence alors que pointent à l’horizon les municipales ? Car en effet, comme on l’a déjà souligné à plusieurs reprises sur ce blog, plusieurs membres de l’équipe municipale se sont déjà affichés dans les manifestations des roses et bleus et ont publiquement apporté leur soutien.

Tiens, trois élus de la mairie de Bordeaux qui soutiennent LMPT depuis le début. Et personne ne s'en était jamais offusqué jusque-là...

Tiens, trois élus de la mairie de Bordeaux qui soutiennent LMPT
depuis le début. Et personne ne s’en était jamais offusqué jusque-là…

On pensera bien évidemment en premier lieu à l’inénarrable Hugues Martin (qui a décidé de se retirer de la vie politique) qui, suite au passage de la loi, avait juré que jamais, ô grand jamais, on ne le verrait marier deux personnes de même sexe. Et l’on repense également à Anne Brézillon et Brigitte Collet qui ont participé aux premières manifestations contre le mariage pour tous, et qui figurent elles aussi sur la liste des soixante de Juppé.
Je ne peux que vous inviter à aller lire ce billet pour plus d’informations à ce sujet.

Au premier rang du "Grenelle de la famille" organisé par La Manif Pour Tous à Bordeaux en octobre 2013, Anne Brézillon (entourée) et Jacques Colombier (qui applaudit), responsable local du Front National.

Au premier rang du « Grenelle de la famille » organisé par La Manif Pour Tous à Bordeaux
en octobre 2013, Anne Brézillon (entourée) et Jacques Colombier (qui applaudit),
responsable local du Front National.

Il me semble aujourd’hui un peu tard pour jouer les progressistes étonnés. Ces interactions entre élus et Manif Pour Tous ont toujours été de notoriété publique ; il aurait simplement suffit d’en parler. Et pas seulement au moment des élections !

Et je vous laisse avec cet extrait tiré du dernier billet de blog de notre cher maire, dans lequel il persiste et signe en donnant la part belle à ses amis de La Manif pour Tous en les comparant à Jour De Colère. Le reste de sa diatribe est à l’avenant. Quant aux « extrémistes de tous bords », je veux pas dire Alain, mais ils viennent surtout du côté droit.

juppe2

 

Petit addendum du 14 février.
Je découvre aujourd’hui qu’après s’être offusquée de la présence d’Edouard du Parc sur la liste Juppé, la gauche locale n’entretient pas pour autant de mauvaises relations avec les défenseurs de La Manif Pour Tous.
Comme Vincent Feltesse qui chante les louanges de Véronique Fayet qui a manifesté avec la Manif Pour Tous et en a signé la charte (voir illustration et lien plus haut) :

Et également Matthieu Rouveyre, généralement plutôt prompt à balancer sur les soutiens de la Manif Pour Tous, qui va lui, lors du déjeuner de fin de mandat des élus de la CUB, jusqu’à déjeuner et poser, souriant, au côté de celle qui ne souhaite pas que lui-même, par exemple, puisse se marier avec une personne de même sexe.

(photo @julienrousset)

(photo @julienrousset)

Dites donc le Parti Socialiste, vous prendriez pas un peu vos électeurs pour des endives ?